Vocabulaire

  • Fenêtre-image (F.I.): Partie visible d’un document lorsque l’encadrement est terminé.
  • Passe-partout (P.P.): Partie d’un encadrement qui isole le sujet du contact avec le verre. Ce qui entoure la fenêtre-image, à l’exception de la baguette. Le passe-partout peut être réalisé soit en contrecollé soit en cartonnette recouverte de papier ou de toile.
  • Contre collé: Carton blanc sur lequel on a collé une feuille de papier (canson, par exemple).
  • Carton gris: Il est souvent utilisé comme carton de fond à cause de son prix, mais il a des défauts importants: il est sensible aux changements de température et il est «acide» ce qui implique qu’il doit être séparé du sujet en intercalant un papier barrière. Je recommande vivement de ne pas utiliser ce type de cartons pour réaliser des encadrements.
  • Cartonnette: Carton bois de 0,7mm d’epaisseur utilisé pour réaliser des passe-partouts en les couvrant de papier.
  • Papier barrière: Papier mince blanc utilisé dans la restauration de papier et pour l’isolation du sujet d’un carton acide.
  • Carton bois: Il peut ê tre utilisé comme carton de fond mais surtout pour la réalisation des biseaux.
  • Carton de fond: On peut utiliser du carton de 2mm ou de 3mm de largeur comme carton de fond. Il sert à poser l’attache de notre encadrement.
  • Carton mousse ou carton plume: Carton ultra léger et rigide en même temps à cause de sa composition (une mousse rigide recouverte de deux faces de papier blanc). On l’utilise pour faire des biseaux français, par exemple.
  • Plioir: Il peut être en os ou en teflon ou même en plastique. Il sert à lisser les papiers que l’on encolle sur les cartons et aussi à les plier.
  • Macule: Papier brouillon que l’on utilise pour ne pas salir le plan de travail lors des encollages.
  • Marge: Située entre la fenêtre-image et le bord extérieur du document, c’est la largeur de chacun des 4 cô tés du passe-partout. Elle est de 7 à 10cm selon la taille du document. Normalement, les marges classiques sont celles dont les largeurs sont identiques. Mais il est vrai qu’on peut varier ces largeurs (par exemple, celle du bas pour faire un cartouche). La marge comprend toutes les fantaisies d’un encadrement.
  • Biseau: On peut l’utiliser pour tous les encadrements. Normalement, on utilise un carton bois de 3mm de largeur pour faire le biseau anglais et on l’habille d’un papier assorti à notre passe-partout.
  • Biseau anglais: Il est ouvert dans un carton bois de 3 ou 4mm soit à la main levée (pour les experts) avec un cutter coudé, soit avec le maped. Celui-ci nous permet une inclinaison à 45º tout au long de la découpe du carton. Apré s la découpe, on habille le carton avec le papier de notre choix, assorti à la couleur de notre passe-partout.











  • Biseau Français: Il sert à encadrer n’importe qu’elle image. Sa pente est plus large et «douce» que celle du biseau anglais. Et il nécessite du carton mousse et d’un papier «épais» pour son éxécution.













  • Cutter coudé: Cutter en forme coudé très utilisé dans l’encadrement et le cartonnage.











  • Cutter pivotant: Cutter à fine lame rigide, dont la tête est montée sur une rotule. Sa maniabilité offre une grande facilité de découpe pour toutes les parties arrondies (biseaux ronds).











  • Filets: Fines bandes de papier ou traits tirés tirées à l’encre, aquarelle ou gouache, qui décorent les lavis sur les passe-partout.
  • Gabarit: Petite plaque métallique ou plastique qui permet un traçage ou une découpe en la longeant. On peut couper des angles à 45º pour des cadres carrés ou rectangulaires. Il existe également des gabarits pour octogones.





  • Hausse: Epaisseur intérieure et invisible d’un encadrement, située sous le passe-partout ou entre celui-ci et les autres épaisseurs.









  • Paquet: Enssemble des éléments qui composent un encadrement, cartos, document et verre. Et le tout rembordé par du kraft brun de 25mm de largeur.
  • Lavis: Un lavis classique est composé de filets tracés à l´encre, d´un filet en papier et d´une ou deux bandes peintes à l´aquarelle. Toute cette décoration ne dépasse pas la moitié de la largeur de la marge. Le lavis peut avoir toutes les formes géométriques: carré, rectangulaire, octogonal, rond, ovale, etc…




  • Tire-ligne: Petit instrument terminé par deux becs à écartement réglable. Il sert à tracer des lignes d´épaisseur constante lors de la réalisation d´un lavis.